Netflix fait en ce moment face à un procès pour le film ‘Cuban Network‘ dans lequel Ana interprète le rôle de Ana Margarita Martinez.

Le film est basé une histoire vraie. Et la partie qui fait autant de bruit est l’ami du protagoniste ‘Juan Pablo Roque’ (joué par Wagner Moura), qui épouse Ana Martinez (jouée par Ana), en effet, celle ci apprend qu’après le mariage qu’il est un espion du gouvernement. Elle a fui Cuba dans les années 60 et était une opposante au régime de Castro dans les années 90. Elle a épousé Juan Pablo Roque, un réfugié comme elle, qui s’est avéré être un espion cubain. La femme affirme qu’il a utilisé le mariage comme couverture pour ses activités.

Jeudi dernier, Ana Margarita Martinez a déposé une plainte devant le tribunal fédérale de Miami contre Netflix, affirmant qu’elle avait été décrite comme une fêtarde dans le film. Le tribunal rajoute que celle ci “était faussement décrite comme menant un style de vie somptueux, payé avec de l’argent provenant de la vente de drogue et d’activités terroristes.” Elle prétend qu’elle était en fait une mère travailleuse qui devait soutenir son mari.

“Les accusées portent délibérément atteinte au nom et à la réputation de Mme Martinez en la traumatisant à plusieurs reprises, en attirant l’attention sur des évènements passés qui ont considérablement perturbé le cours de sa vie.”

Le procès allègue également que le casting d’Ana De Armas pour le rôle de Martinez l’a discréditée.

Martinez affirme également que le film comprend une scène de mariage élaborée à la “Parrain” qui ne s’est jamais produite et qu’elle a été décrite comme une destinataire volontaire du trafique de drogue.

Celle-ci reproche au film de manquer de beaucoup de détail dans l’intrigue.

“Le film cache le fait que Mme Martinez a été victime d’agression sexuelle, de sang froid par un agent du ministère cubain”, indique le tribunal.

Netflix n’a pas encore fourni de commentaire.